Accueil > A LA UNE > Ordre des pharmaciens :LAD Pharama avait des réserves qui n’ont pas été levées.
Retrait de médicaments

Ordre des pharmaciens :LAD Pharama avait des réserves qui n’ont pas été levées.

 

En appui à la décision à la décision de retrait de tous les lots relatifs à tous les produits fabriqués par les laboratoires Lad Pharma, Une note  a été adressée jeudi dernier   aux officines par l’Ordre national des pharmaciens. Les professionnels ainsi que le large public sont resté sans explication. A cet effet, Lotfi Bendahmed, président de l’Ordre des pharmaciens. Donne sa version de faits.

« Ils ont changé de site de production. Ils ont informé les autorités mais, à priori, sur leur agrément, il y avait des réserves qui n’ont pas été levées (l’agrément n’était pas définitif pour le nouveau site). Les réserves n’ayant apparemment pas été levées, le ministère de la Santé a décidé de retirer tous ses produits », précise Lotfi Bendahmed, au quotidien électronique TSA,  qui ajoute ne pas avoir plus de détails sur cette affaire.

« Rehydramin, est un médicament et non un complément »

Lotfi Bendahmed, a tenu aussi a précisé, les raisons de retrait de la solution  Rehydramin , sous forme de tube liquide de 62,5 ml, distribué par le laboratoire GB Pharma.

« La solution de réhydratation est importée comme un complément alimentaire. Or elle est considérée comme un médicament. Ce n’est pas un problème de qualité. C’est le fait que le produit soit importé comme complément alimentaire et non comme médicalement. Il doit passer par le ministère de la Santé et par le laboratoire national de contrôle », a explique le président de l’Ordre des pharmaciens.

SN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *