dimanche 25 février 2024
Accueil > Communiqués > Moustique tigre : mise en place d’un réseau de surveillance

Moustique tigre : mise en place d’un réseau de surveillance

Dans le cadre de la mise en place du réseau de surveillance du moustique tigre par le Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière (MSPRH), les citoyens ayant observé ou capturé Ce moustique peuvent nous envoyer un message en privé avec la photo du spécimen et l’adresse exacte et le N° de téléphone pour confirmation et afin de recenser les cas et prévenir les services compétents en matière de lutte.
Le moustique tigre est reconnu habituellement à ces rayures noirs et blanches sur tout le corps ainsi que sur les pattes, sa taille est inférieure au moustique commun, se ailes sont sombres.

Les bons gestes pour éviter la prolifération :
Aedes albopictus est adapté à l’environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses.
Le contrôle de la densité de ce moustique est possible, il suffit d’une large sensibilisation et participation des citoyens à l’élimination des gîtes de reproduction des larves de moustiques.
À cet effet, une campagne d’information et de sensibilisation des citoyens à travers les différents média a été déjà lancée par l’équipe de l’Institut Pasteur d’Algérie et se poursuivra les semaines qui viennent.
Pour éliminer les larves de moustiques :

– Éliminez les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, pneus usagés.
– Supprimez les soucoupes des pots de fleurs ou remplacez l’eau des vases par du sable humide
– Vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyez régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages
– Couvrez les réservoirs d’eau (bidons d’eau, citernes, bassins) avec un voile moustiquaire ou un simple tissu
– Couvrez les piscines hors d’usage, évacuez l’eau des bâches ou traitez l’eau (eau de Javel, galet de chlore)

Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes :
– Débroussaillez et taillez les herbes hautes et les haies,
– Elaguez les arbres,
– Ramassez les fruits tombés et les débris végétaux,
– Éliminez les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, pneus usagés.

Pour plus d’information consulter le site de l’Institut Pasteur d’Algérie: https://goo.gl/KqVgYy