samedi 2 mars 2024
Accueil > A LA UNE > L’aspirine Bayer et la grippe espagnole

L’aspirine Bayer et la grippe espagnole

L’industrialisation de masse du 19e siècle marque le développement de la chimie et des laboratoires de recherche. Les laboratoires Bayer, société chimique , à l’origine spécialisée dans la production de colorants synthétiques puis dans l’Industrie pharmaceutique, déposent le brevet  de l’aspirine en 1899. Médicament bon marché, basé sur l’acide acétylsalicylique de synthèse, l’aspirine devient un succès mondial mais….

…Lorsque la grippe espagnole se propage sur  le monde à partir de 1918, l’aspirine sera largement employée pour soigner les malades. Cet usage massif de l’aspirine utilisée à forte dose, entre 10 et 30 grammes par jour (soit 20 à 60 comprimés), serait pourtant à l’origine de l’accroissement de la mortalité pour des millions de patients. Des autopsies réalisées alors, ont pu mettre en évidence la présence de surinfections pulmonaires hémorragiques. Des œdèmes pulmonaires que l’on retrouve notamment lors d’intoxication salicylée.

L’impact toxicologique de l’Aspirine, utilisée en surdosage, semble donc avoir favorisé l’apparition de surinfections bactériennes du système respiratoire qui furent fatales à des millions de victimes de la maladie.