jeudi 22 février 2024
Accueil > Interviews > Olivier Charmeil « C’est un investissement important  dans un pays qui est important»

Olivier Charmeil « C’est un investissement important  dans un pays qui est important»

Lors de son allocution, le vice-président exécutif du groupe sanofi , chargé des  marchés émergents, Olivier Charmeil.  A exprimé son immense satisfaction a la suite de concrétisation de ce méga projet  .  Les marchés émergents sont de plus en plus stratégiques pour Sanofi. Ses  activités y sont en forte croissance (+10% en 2017) « C’est l’un des ratios les plus élevés pour le groupe Sanofi au monde »,  indique charmeil

L’Algérie a été, d’ailleurs, parmi les cinq pays qui ont accueillis les  plus grands projets du groupe Sanofi ces dernières années, à coté de la  Chine, la Russie, le Brésil et le Mexique, d’après M. Charmeil.

Il a expliqué le choix de l’Algérie parmi ses pays, par la présence du  groupe Sanofi qui remonte à 27 ans, l’attractivité du marché algérien, les  compétences des équipes, ainsi que la volonté des autorités publiques à  développer l’industrie pharmaceutique.

« L’ensemble de ces critères qui fait que nous prenons cette décision qui  est guidée par une vision stratégique à long terme », lance-t-il.

C’est un investissement important  dans un pays qui est important pour nous », a souligné Olivier Charmeil,  vice-président exécutif chargé notamment des marchés émergents.

MM. Charmeil et Luscan en présence de du ministre de l’Industrie .

 

Philippe  Luscan : « le complexe va attirer d’autres  partenariats »

Présent à ce grand événement. Le vice-président  exécutif du groupe, chargé des affaires industrielles globales, Philippe  Luscan, a expliqué que « le complexe va forcément attirer des partenariats  autour de lui ».

« Nous sommes inscrit dans un écosystème et nous faisons partie d’un tissu  industriel », ajoute M. Luscan affichant la disponibilité du groupe pour  nouer de nouveaux partenariats avec des opérateurs locaux pour augmenter le  taux d’intégration nationale.

Concernant les projets de Sanofi en Algérie, les responsables du groupe  ont mis l’accent notamment sur le partenariat entre Saidal et Sanofi  pasteur pour la production locale de vaccins.

« Les discussions autour de ce projet sont en cours et nous restons  toujours dans une logique de développement continue en Algérie », a soutenu  M. Chraiteh.

A propos du projet de fabrication de l’insuline en Algérie, le même  responsable a affirmé également que les discussions étaient toujours en  cours. « Notre volonté est là, elle est inscrite. Nous attendons que les  choses évoluent », a-t-il ajouté.

SN