samedi 2 mars 2024
Accueil > A LA UNE > Les résultats préliminaires de l’étude MAPA DZ

Les résultats préliminaires de l’étude MAPA DZ

Le Pr Hammoudi – Présidente de la Société Algérienne de Cardiologie – a présenté lors du 21ème congrès Maghrébin de Cardiologie qui a eu lieu à Alger du 22 au 24 novembre 2018, les résultats préliminaires de l’étude MAPA DZ.

Cette étude observationnelle dont l’objectif était d’évaluer l’apport de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) en Algérie, a duré un an (de juin 2017 à juin 2018). Elle a permis l’inclusion de 1027 patients en consultation de cardiologie, publique et privée. La MAPA était réalisée à l’appréciation du cardiologue, soit à visée diagnostique ou pour un contrôle de l’efficacité du traitement de l’hypertension chez les patients traités. 

Les résultats de l’analyse intermédiaire

Le Pr Hammoudi a présenté les résultats de l’analyse intermédiaire qui a porté sur les 550 premiers patients. Ces résultats confirment les données de prévalence élevée de l’HTA en Algérie. En effet le diagnostic a été confirmé chez 2/3 des patients (63%) qui ont consulté pour une suspicion d’hypertension artérielle. Chez les patients traités, la MAPA a révélé que plus d’un patient sur 2 (52%) était insuffisamment contrôlé par le traitement. La population de cette étude était majoritairement féminine, jeune et active. Cette étude a été conduite par Axelys Santé DZ, elle est la première du genre à être sponsorisée par un laboratoire Algérien : Merinal Laboratoires. Par ailleurs, cette étude a également été présentée au congrès européen de pharmaco-épidémiologie  (ISPOR) qui s’est tenue à Barcelone le 12 novembre dernier (https://tools.ispor.org/ScientificPresentationsDatabase/Presentation/87837?pdfid=56981). 

Des données importantes pour les cardiologues

L’analyse finale est attendue pour la fin de l’année mais d’ores et déjà les résultats préliminaires de cette étude constituent des données très importantes pour la communauté des cardiologues pour adapter la prise en charge et pour une optimisation de l’utilisation de la MAPA dans le diagnostic et le suivi des patients hypertendus. Ce d’autant plus que les pratiques évoluent et les récentes recommandations internationales appellent à plus de vigilance sur les chiffres tensionnels et à débuter le traitement très tôt pour éviter les complications liées à l’hypertension artérielle. (Voir le lien) 

Poster MAPA DZ 2018-ISPOR V2018_11_02_LM (2)