samedi 24 février 2024
Accueil > A LA UNE > Santé Mentale : Les engagements de Janssen Algérie
Dr Doria Oughlis, Directrice Générale Janssen Algérie.

Santé Mentale : Les engagements de Janssen Algérie

Le 10 octobre est la journée mondiale de la santé mentale. La célébration de cette journée s’inscrit dans le cadre des actions du mémorandum d’entente, un partenariat avec le ministère de la santé signé le 11 septembre 2022 pour une durée de 2 ans.

En Algérie, la bonne santé mentale est une priorité de sante publique. Janssen souhaite participer aux efforts du ministère de la Santé dans sa lutte contre les maladies mentales. indique Dr Doria Oughlis, Directrice Générale Janssen Algérie.

Conformément aux articles 2 et 103 de la loi de santé, la santé mentale est un état de bien être dans lequel la personne peut accomplir un travail productif et contribuer à la vie de sa communauté.

L’émergence de la COVID 19 a fragilisé cet état de bien être mental et physique. En effet, une dégradation du bien être mental et une élévation des scores de dépression et d’anxiété ont été observées durant cette période. De plus, des états de stress post traumatique se sont principalement développés chez les personnes ayant été confrontées directement au décès d’un proche selon plusieurs études.  Les répercussions post COVID 19 ont été plus sévères chez les personnes les plus fragiles déjà impactées par une autre pathologie. De ce fait un accompagnement psychologique s’avère primordial.

Ainsi, Janssen s’engage dans le cadre de la signature de la convention de santé mentale à :

  1. Promouvoir la santé mentale auprès des professionnels de santé, des patients, du grand public ainsi que les parties prenantes afin de vulgariser les maladies mentales en particulier la schizophrénie et d’inciter les patients à se diriger vers les professionnels de santé.
  2. Mise en place d’un projet de concertation pluridisciplinaire : Psychiatres, Pharmaciens, infirmiers, assistantes sociales et psychologues dans un but d’éducation et de prise en charge du patient et de sa famille.
  3. Mise en place d’un partenariat public -privé dans le cadre d’une amélioration de la prise en charge du patient Algérien et de l’accès aux innovations thérapeutiques.
  4. Organisation d’ateliers de prise en charge psychothérapeutique de patients atteints de schizophrénie en partenariat avec le ministère de la santé et les psychothérapeutes.

Janssen travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des parties prenantes (gouvernement, autorités de santé, associations, partenaires du monde industriel et académiques et professionnels de santé) dans un seul et même objectif : améliorer la sante de tous ;

Les travaux de recherche menés par Janssen se concentrent sur les domaines thérapeutiques suivants :

  • Oncologie (myélome multiple, cancer de la prostate, cancer du sein, cancer de l’ovaire, leucémie aiguë myéloïde, maladie de Castleman, leucémie lymphoïde chronique, lymphome à cellules du manteau),
  • Immunologie (Polyarthrite rhumatoïde, arthrite psoriasique, maladie de Crohn, psoriasis,),
  • Infectiologie et vaccins (hépatite C, VIH/SIDA, tuberculose),
  • Psychiatrie (TDAH, démence, épilepsie, schizophrénie, douleur et dépression sévère).