samedi 2 mars 2024
Accueil > Actu / news > Cancer du sein : « El Badr » demande le remboursement des prothèses mammaires  par la CNAS 

Cancer du sein : « El Badr » demande le remboursement des prothèses mammaires  par la CNAS 

Plus de 14.000 nouveaux cas/an de cancer du sein sont enregistrés en  Algérie, selon les chiffres fournis par Dr. Moussaoui, qui en appelle à la  fédération des efforts de tous (spécialistes, associations, société civile  et autorités), pour faire face à cette maladie.

Le président de l’association « El Badr » d’aide  aux malades du cancer, Mustapha Moussaoui, a plaidé, à Blida, pour un  remboursement des prothèses mammaires par la Caisse nationale d’assurance  sociale (CNAS)au profit des femmes atteintes du cancer du sein ayant subi  une ablation.

« La prothèse (soutien-gorge post-mastectomie) est très importante pour les  femmes malades du cancer, tant au plan médical, psychologique et social », a  indiqué Dr Moussaoui dans un point de presse animé à Dar El Ihssan pour  l’accueil des malades du cancer, à l’occasion du lancement de la 9eme  édition d’Octobre rose de lutte contre le cancer du sein.

A cet occasion, il a appelé les autorités publiques et de la CNAS à  « penser sérieusement à l’avenir à rembourser les frais des prothèses  mammaires, au même titre que les lunettes médicales et les implants  cochléaires ».

La femme qui subi une mastectomie (ablation d’un sein ou des deux seins),  à cause de l’impossibilité de son traitement par radiothérapie ou  chimiothérapie, est « émotionnellement très affectée », au même titre qu’au  plan médical.

« La malade est sujette à un déséquilibre et à des problèmes de colonne  vertébrale, ajouter à cela le comportement de la société à son égard », a  expliqué Dr Moussaoui.

Le coût d’un soutien-gorge post-mastectomie est de 14.000 à 20.000 Da  l’unité. Un montant que le patricien juge « exorbitant », particulièrement  pour une femme atteinte du cancer du sein, déjà « profondément accablée » par  les frais des traitement multiples, radios, voyage et déplacements divers.

Un appel aux  bienfaiteurs

Le président de l’association « El Badr » a, également, lancé un appel aux  bienfaiteurs pour faire don de prothèses mammaires ou d’aides financières  au profit de son association comptant « 150 femmes guéries du cancer du  sein, et en attente d’un don ou d’une aide pour acquérir une prothèse, qui  les aidera à reprendre confiance en elles et à réintégrer la société, sans  complexe d’infériorité ».

Dr Moussaoui a cité, à ce propos, un don de 100 soutien-gorge  post-mastectomie fait par un bienfaiteur à l’association El Badr, qui les a  attribué à des femmes atteintes.

Plus de 14.000 nouveaux cas/an de cancer du sein sont enregistrés en  Algérie, selon les chiffres fournis par Dr. Moussaoui, qui en appelle à la  fédération des efforts de tous (spécialistes, associations, société civile  et autorités), pour faire face à cette maladie.

Pour cette année 2018, l’association « El Badr » a choisi de célébrer le  mois d’Octobre rose, sous le signe : « Une prothèse mammaire pour renouer  avec la féminité », avec au programme nombre d’activités sensibilisatrices,  comme le dépistage précoce du cancer du sein.