dimanche 25 février 2024
Accueil > A LA UNE > Chantiers de la santé: instructions pour relancer les travaux du CAC
Hasbellaoui réaffirme les engagements de l’état

Chantiers de la santé: instructions pour relancer les travaux du CAC

Aussitôt installé dans ses nouvelles fonctions  , le ministre de la Santé, de la Population et la Réforme hospitalière, entama son plan d’action, Mokhtar Hasbellaoui, procéda à une sortie sur le terrain, première étape la ville sudiste de Béchar, durant cette visite au chantier de réalisation du centre anticancéreux (CAC) Hasbellaoui a tenu à réaffirmer les engagements de l’état de lutte contre le cancer « l’État poursuivra ses efforts en matière de réalisation et d’équipement de centres anticancéreux » dira le ministre, avant d’ajouter « la réception incessamment des équipements nécessaires, à savoir 22 accélérateurs destinés à la radiothérapie; constitue une importante phase dans la concrétisation de ce programme et de son volet Plan cancer et ce, pour offrir des soins de meilleure  qualité aux cancéreux chacun dans sa région  « , a-t-il indiqué

Le ministre de la santé a voulu a travers de cette visite relancer les travaux de ce chantier à l’arrêt depuis quelques mois pour cause au non-paiement des créances de l’entreprise réalisatrice de ce projet .

Le ministre a exigé la reprise des travaux du projet et sa livraison dans le délai initial, fin juin 2018. Rappelons que le CAC de Béchar, qui fait partie d’un large programme de réalisation de huit (8) structures similaires, à savoir ceux d’Adrar, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, El Oued, Tizi-Ouzou, Chlef, Laghouat et Oran, totalisent un nombre de 27 accélérateurs « une fois mis en service, en juin 2018, leur équipement, contribuera à une meilleure prise en charge des différentes pathologies cancéreuses dans la région, » dira Mokhtar Hasbellaoui

 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a achevé sa visite de travail à Béchar par un point de presse, ou il a mis l’accent sur les efforts de l’État pour offrir une meilleure prise en charge des malades, ainsi que des structures de santé permettant d’offrir  des soins de qualité au citoyen.

S.N