samedi 24 février 2024
Accueil > A LA UNE > Frontières  algéro-tunisiennes : une campagne de dépistage de l’obésité, diabète et  tension artérielle

Frontières  algéro-tunisiennes : une campagne de dépistage de l’obésité, diabète et  tension artérielle

Le ministère de la Santé, conjointement avec l’entreprise pharmaceutique danoise  Novo-Nordisk Algérie, lance, à partir de ce jeudi, jusqu’au 11 février  une campagne de dépistage  du diabète ,de l’obésité, de la tension  artérielle et  assure des  consultations  gratuites en médecine interne dans la commune El-Heddada (wilaya de Souk-Ahras), située  aux frontières avec la Tunisie. Les autorités sanitaires ont souhaité coïncidé cet  événement médical  avec le56e anniversaire des bombardements de Sakiet Sidi-Youcef, dans cette localité martyrisée pendant la période coloniale.

« Nous  avons mis à la disposition des citoyens  des consultations en cardiologie, en  ophtalmologie, médecine interne et diabétologue  ainsi  qu’un  laboratoire  d’analyses ambulant. La direction de la santé  de Souk Ahras cible  particulièrement la commune El -Heddada  et les  localités  limitrophes dont la population est estimée  à 10 000 habitants. Mais nous espérons que  l’information circule  pour prendre en charge le maximum de monde  dans la  région »  a déclaré  le directeur  de l’établissement de  la santé de proximité de Souk Ahras à Santé News.

 

beaucoup  d’habitants de  la région ne  peuvent pas se permettre  d’aller  se soigner

« Le choix du déploiement de la clinique mobile de Novo Nordisk  dans  la commune El-Heddada, une zone d’ombre à la  frontière algéro-tunisienne  est motivé  par  la prévalence élevée  du diabète dans  la région à cause d’un  régime  alimentaire déséquilibré et l’absence de lieux dédiés  à l’activité physique. La  localité est aussi  loin des structures de santé. Or beaucoup  d’habitants de  la région ne  peuvent pas se permettre  d’aller  se soigner loin de chez eux. Il faut développer  davantage  la politique de santé de proximité  afin d’assurer de meilleurs résultats en terme de prévention  et de soins  » explique de son côté Chahra Hmaicia, médecin chef de la Maison du Diabète de  Souk Ahras, affiliée à établissement de santé publique de proximité de la wilaya.

La Maison du Diabète de  Souk Ahras, selon elle, assure le suivi de plus de 14 000 patients dans le cadre d’un programme  d’éducation thérapeutique en  collaboration avec Novo Nordisk. Premier projet de partenariat public-privé  lancé en 2011,la clinique mobile du laboratoire danois, sillonne le territoire  national depuis une douzaine d’années pour permettre l’accès  aux soins, le dépistage et la prévention du diabète et l’obésité  aux habitants  particulièrement des  régions  enclavées  et parer à leur évolution à des stades compliqués. Plus d’une quarantaine d’opérations  de ce genre ont été assurées  jusqu’à présent  se soldant par la prise en  charge de 6 265 malades.

N.A

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *