dimanche 19 mai 2024
Accueil > Actu / news > CHU Mustapha:Programme National de Périnatalité

CHU Mustapha:Programme National de Périnatalité

La formation par la simulation médicale haute fidélité en néonatalogie : un support de taille dans la stratégie de normalisation des salles de naissances en Algérie
Journée de formation ;

Prise en charge du nouveau-né en salle de naissance
Elle est organisée par le CHU Mustapha en relation avec les Directions de la formation et de la prévention (MSP/RH) et en partenariat avec la fédération nationale des handicapés moteurs ainsi que l’ONG santé sud.

Des experts nationaux et internationaux en néonatalogie 

Le laboratoire de formation mis en place par le CHU Mustapha est aujourd’hui une réalité. Sous la conduite d’experts nationaux et internationaux en néonatalogie : Dr. Barthélémy TOSELLO Maître de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier Service de Médecine Néonatale AP-HM Hôpital Nord CHU Marseille, Dr. Gaelle SORIN Chef de Clinique – Assistant Service de Médecine Néonatale AP-HM Hôpital Nord CHU Marseille et Pr Djamil LEBANE chef de service de néonatalogie CHU Mustapha, coordinateur du programme national de périnatalité.
Une formation continue de professionnels de la santé exerçant en maternité, est inscrite dans le cadre de la normalisation des salles de naissance, prévue dans la stratégie du programme national de périnatalité 2016-2020.
La mise en place d’une stratégie Pilote consistant à renforcer les capacités et l’interdisciplinarité des acteurs de la périnatalité initiée par nos partenaires (FAPH/Santé sud) va contribuer grandement à améliorer les soins dans cette période cruciale que sont les premiers moments de la vie
La convergence de ces stratégies permettra d’atteindre nos objectifs à savoir : une réduction des taux de mortalité néonatale et des risques de séquelles psychomotrices).
La détresse vitale du nouveau-né en salle de naissance est une situation, grave et redoutée par les professionnels de la santé. Dans ce contexte, ce pose le problème du maintien de la compétence de l’ensemble de ces personnels intervenants en salle de naissance.
Cette normalisation passe évidemment par la formation du personnel soignant des salles de naissance.

Deux types d’apprentissage

Jusqu’à présent, deux types d’apprentissage étaient proposés dans ce domaine : un enseignement théorique sur l’adaptation physiologique ou pathologique à la vie extra-utérine avec les algorithmes de prise en charge, qui correspond à un savoir et un apprentissage sur mannequin passif des principaux gestes de réanimation, qui correspond à un savoir faire.
De nos jours, le laboratoire clinique de formation par la simulation est équipé de mannequins simulateurs et de matériel vidéo, qui permettent de reproduire des situations de soins complexes, mettant en jeu des compétences relationnelles, techniques et réflexives le plus proches de la réalité. Ces séances en très petits groupes, sont encadrées et débriefées par des formateurs en néonatalogie.
La simulation permet aux étudiants et aux cliniciens de pratiquer les soins dans un environnement sûr et contrôlé pour promouvoir la prise de décisions cliniques et la pratique des soins.
Il est admis que : « La pratique de la simulation en formation est devenue incontournable, elle s’intéresse avant tout à l’apprenant et son objectif prioritaire est avant tout éthique : « jamais la première fois sur un patient »

La formation par simulation

La formation par simulation permet d’apprendre à gérer en équipe une situation d’urgence. Elle s’adresse à tous les personnels médicaux et paramédicaux intervenant en salle de naissance:

• pédiatres • obstétriciens • anesthésistes-réanimateurs • urgentistes • sages-femmes, puéricultrices • infirmières & infirmières anesthésistes.
Cette formation sur simulateur HF a un impact positif sur la prise en charge clinique ultérieure de nouveau-nés.