mardi 18 juin 2024
Accueil > Bien être > Quand les footballeurs algériens carburent au dopage

Quand les footballeurs algériens carburent au dopage

L’affaire d’Hichem Chérif El-Ouazzani, Iigue 1 Mobilis suspendu 4 ans pour consommation de cocaïne, a levé le voile sur une triste réalité dans le championnat local. Plusieurs joueurs du championnat L1 consomment de la drogue.

Le président de la commission antidopage de la Fédération algérienne de Football (ONAD), Djamel-Eddine Damerdji a révélé que “plusieurs joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 consomment de la drogue, notamment le médicament Lyrica (un genre ,psychotrope) connu en Algérie sous le nom Saroukh (fusée), et le cannabis”.

Lors de son passage sur la chaîne El Heddaf TV, le responsable a rajouté que “163 joueurs on été dépistés et 81 tests ont été positifs”,affirmant que “d’autres joueurs vont tomber pour dopage et drogue”.

Damerdji a expliqué que ces derniers “ignorent le danger auquel ils sont exposés au point qu’ils risquent de perdre la vie sur un terrain »

M.A