dimanche 19 mai 2024
Accueil > A LA UNE > Telesante au MENA:l’importance de cette approche en Algérie

Telesante au MENA:l’importance de cette approche en Algérie

CONFERENCE TELESANTE AU MOYEN ORIENT ET AFRIQUE DU NORD (MENA)DUBAI, LE 26 JANVIER 2020

Les dernières années ont vu des progrès rapides dans l’adoption de services de Télémédecine dans la région MENA.
La première édition d’une conférence spécialisée en télésanté dans la région MENA a eu lieu à Dubai le 26 Janvier et a permis de mettre en évidence les défis liés à la mise en place de ce nouveau modèle de prise en charge des patients. Ces défis juridiques, techniques et aussi commerciaux sont les vrais sujets sur lesquels les experts de cette conférence ont débattu afin de partager les expériences et les bonnes pratiques dans chaque écosystème de santé.

Les principaux points discutés lors de cette conférence ont été :
 la réglementation pour la télémédecine dans chaque pays et l’intérêt de son harmonisation à travers la région MENA ;
 l’intérêt médico-économique que pourrait apporter la télésanté dans les systèmes de soins ;
 le changement de paradigme, avec l’introduction de la télémédecine, dans la prise en charge des patients atteints de différentes pathologies – et notamment les maladies chroniques ;
 le vif intérêt pour la télésanté dans les pays souffrant de désert médical, où l’accès aux professionnels de santé n’est pas aisé.

Dr Sahraoui: les initiatives pilotes déjà mises en place par les autorités de santé algériennes.

Docteur Salah Eddine Sahraoui, président de la Société Algérienne de Biotechnologie et Recherche Médicale (BIO-RM), a participé à cette première conférence internationale et a mis l’accent sur l’importance de cette approche dans un grand pays comme l’Algérie, où le désert médical est une véritable problématique. Faisant partie d’un panel d’experts régionaux, il a également présenté à l’audience la place de la télémédecine dans la nouvelle loi de santé, ainsi que les initiatives pilotes déjà mises en place par les autorités de santé algériennes.