samedi 20 juillet 2024
Accueil > A LA UNE > Scandale des médicaments abandonnés:« Toutes les pistes sont étudiées »
Les services de sécurité enquêtent

Scandale des médicaments abandonnés:« Toutes les pistes sont étudiées »

Les services de sécurité de la wilaya de Constantine ont ouvert une enquête suite à une plainte déposée par des  citoyens qui a alerté sur un lot important de médicaments périmés abandonnés d’une façon sauvage et surtout illicite   dans une zone urbaine a cité Massinissa (daïra du Khroub) indique le soir d’Algérie .

Les images qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux ont suscité un tollé d’indignations face à ce comportement irresponsable qui n’est pas sans graves conséquences sur la santé des riverains. Selon la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, une enquête a été aussitôt ouverte après déplacement sur les lieux des agents de la sécurité ainsi que des agents de l’environnement pour faire un constat des dégâts et recenser le nombre de boîtes de médicaments jetées dans la nature avant que les services de la commune ne procèdent au ramassage et au nettoyage des lieux.

Les médicaments jetés sont fabriqués par les deux groupes pharmaceutiques LDM et Pharmalliance

 

Le professionnalisme de LDM, le mutisme de pharmalliance !

Agissant comme de véritable responsable et professionnel  le groupe LDM, domicilié à la zone industrielle Oued Hmimine d’El Khroub, a rendu public un communiqué précisant que « LDM, entreprise citoyenne, respectueuse de l’environnement et de la qualité de ses produits, respectueuse des patients et de ses partenaires, condamne fermement cet acte irresponsable et criminel».
Dans son communiqué, le groupe ajoutera : «LDM a officiellement porté plainte auprès du procureur de la République et apportera toutes les informations nécessaires aux autorités pour répondre aux besoins de l’enquête. LDM remercie les services de la police, les services de l’environnement et les services de la municipalité qui se sont mobilisés pour récupérer les produits et stopper les risques.»

-Aucune réaction officielle ,le groupe pharmalliance, ont opté pour   dépôt  plainte auprès des services de sécurité compétents pour atteinte à leur marque et image .préfèrent garder le silence 

« Toutes les pistes sont étudiées »

Les enquêteurs épluchent toutes les éventualités pour découvrir les responsables de cet acte dont l’auteur devra comparaître incessamment devant la justice. « Toutes les pistes sont étudiées », a-t-on indiqué.
LSA