dimanche 25 février 2024
Accueil > Actu / news > Roche : Bilan 2017 et perspectives 2018

Roche : Bilan 2017 et perspectives 2018

En 2017, ou le chiffre d’affaires consolidé a augmenté de 5%, pour atteindre 53,3 milliards de CHF. La croissance du bénéfice d’exploitation rapporté aux activités de base s’établit à 3% et celle du bénéfice par titre rapporté aux activités de base à 5%, reflétant la bonne performance sous-jacente. Selon les normes IFRS, le bénéfice consolidé s’inscrit en baisse de 9%, à taux de change constants. Le bénéfice consolidé selon les normes IFRS inclut des charges se rapportant à la minoration du goodwill et d’actifs immatériels, à l’amortissement d’actifs immatériels.

Les ventes de la division Pharma ont progressé de 5%, à 41,2 milliards de CHF. La commercialisation récente des médicaments Ocrevus, Tecentriq et Alecensa a généré un supplément de chiffre d’affaires de 1,4 milliard de CHF, représentant 65% de la croissance de la division.

Le chiffre d’affaires aux Etats-Unis a augmenté de 10%. En Europe, les ventes ont reculé de 2%. Dans le secteur international, le chiffre d’affaires a progressé de 4%, porté par l’Amérique latine et l’Asie-Pacifique. Au Japon, les ventes s’inscrivent en hausse de 3%.

Le chiffre d’affaires de la division Diagnostics a augmenté de 5%, pour atteindre 12,1 milliards de CHF. La Business Area Centralised and Point of Care Solutions (+7%) a été le principal contributeur, grâce au développement de son activité dans le domaine de l’immunodiagnostic (+13%). Sur le plan régional, la croissance a été portée par la région Asie-Pacifique (+15%), la Chine poursuivant sa forte progression (+21%). Les ventes s’inscrivent en hausse de 2% dans la région EMEA22, de 10% en Amérique latine, tandis qu’elles restent stables en Amérique du Nord.

Des résultats d’études cliniques positifs

En 2017, les résultats de plusieurs études cliniques de première importance ont été publiés, dont des études dans des domaines clés: Roche a annoncé que l’étude de phase III IMpower150 avait satisfait à l’un de ses critères d’évaluation primaires. Cette étude a démontré que l’association de Tecentriq et d’Avastin plus une chimiothérapie (paclitaxel et carboplatine) avait permis d’obtenir une réduction statistiquement significative du risque d’aggravation de la maladie ou de décès par comparaison avec Avastin plus chimiothérapie dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules non épidermoïde de stade avancé.

 

Severin Schwan : « Nous avons débuté2018 avec une forte croissance »

Roche a connu une bonne entame d’année 2018. Le groupe pharmaceutique bâlois a vu son chiffre d’affaires consolidé augmenter de 5% sur un an au premier trimestre (+6% à taux de change constant), à 13,58 milliards de francs. Fort de ces résultats, il a revu ses objectifs à la hausse. « Nous avons débuté l’année avec une forte croissance des ventes dans nos deux divisions Pharma et Diagnostics », a souligné le directeur général de l’entreprise, Severin Schwan,. Il met notamment en avant « la forte demande de nos nouveaux médicaments, qui a contribué de manière significative à notre croissance ».

 Perspectives pour 2018

Le chiffre d’affaires devrait rester stable ou afficher une croissance se situant dans la partie basse de la plage à un chiffre, à taux de change constants. Le bénéfice par titre rapporté aux activités de base vise d’une croissance se situant dans la partie haute de la plage à un chiffre, à taux de change constants. Hors impact de la réforme fiscale aux Etats-Unis, le bénéfice par titre rapporté aux activités de base dans l’ensemble vise  de progresser au même rythme que le chiffre d’affaires. Roche table sur une nouvelle augmentation de son dividende en francs suisses.

 

Synthèse SN

 

Roche in Brief 2017 file:  rib17e