dimanche 19 mai 2024
Accueil > A LA UNE > Covid19, Sanofi Algérie présente sur toute la ligne
Le directeur général de Sanofi Algérie.

Covid19, Sanofi Algérie présente sur toute la ligne

L’industrie pharmaceutique nationale a été au « rendez-vous » face à la menace de la pandémie de coronavirus, tel est le cas de laboratoire pharmaceutique Sanofi Algérie.

« Je suis très fier du travail de toute mon équipe qui est restée engagée depuis le début de cette crise, surtout au niveau de nos unités de production qui travaillent en H24, 7j/7, ce qui nous a permis d’assurer la disponibilité des médicaments durant la pandémie. Au début de la crise, nous avons vu une forte croissance de la demande car tout le monde veut stocker mais on a réussi à maîtriser la situation sans aucune rupture, grâce à nos collaborateurs qui ont continué de se rendre aux unités de productions, en prenant toutes les précautions nécessaires, bien entendu », précise le Directeur général de Sanofi Algérie a la revue  El Djazair.

Le général manager ne manque pas de remercier les pouvoirs publics qui les ont aidés à continuer d’assurer leur travail malgré les difficultés et les restrictions dues au confinement. « Le gouvernement a aussi créé des couloirs verts pour nous aider dans l’importation de produits de base nécessaires à la continuité de notre production», rappelle M. Henein. La sensibilisation a aussi constitué l’une des actions phares de Sanofi qui s’est investi complètement dans cela et a touché un nombre incalculable de personnes. Toujours pour ce qui de la pandémie de Covid19, Sanofi a fait une importante donation au fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics.

« Nous avons déjà discuté avec le ministre des Industries pharmaceutiques et nous avons trouvé chez lui beaucoup de soutien pour nos projets »

Le directeur de Sanofi Algérie, M. Henein, nourrit beaucoup d’espoirs dans la nouvelle approche du gouvernement pour bénéficier de facilités, surtout après la création d’un ministère dédié aux Industries pharmaceutiques : « Tout est en train de changer et nous aurons toutes les facilités pour nous aider et favoriser le développement de cette industrie. Nous avons déjà discuté avec le ministre des Industries pharmaceutiques et nous avons trouvé chez lui beaucoup de soutien pour nos projets », indique-t-il.